Tribune de la musique

des disques et des spectacles

15 nov 2018 à 19h

Animée par Oscar Barahona, Nelson Gómez, Francisco González et Michel Plisson

 

1ère partie : Mis en page par Dan Vernhettes, Jazzedit vient de publier La Havane à Paris, texte, photographies et musiques de la collection d’Alain Boulanger, le grand spécialiste de la musique cubaine en France. L’ouvrage présente les biographies et discographies françaises des musiciens cubains qui ont joué et enregistré à Paris entre 1925 et 1955, agrémentées de 186 photographies, et retrace l’histoire de l’arrivée de la rumba et du son cubains en France. L’iconographie, unique en son genre, fera la joie des aficionados. L’histoire des musiciens cubains à Paris est méconnue. Alain Boulanger la retrace à partir des souvenirs d’Emilio Barreto qu’il a recueillis. Par exemple, le fait que les musiciens cubains aient commencé par jouer du jazz avec des musiciens antillais ou américains est peu connu. Ils ont d’ailleurs continué les collaborations croisées jusqu’aux années 50. En plus des musiciens cubains tels que les frères Barreto, les frères Castellanos, Tito Puentes, Moisés Simons, Eliseo Grenet, Don Azpiazu, Ernesto Lecuona et Chano Pozo, parmi bien d'autres, apparaissent dans l’ouvrage des musiciens comme Sidney Bechet, Louis Armstrong, Cab Calloway, Django Reinhardt, Mistinguett et Josephine Baker, entre autres. Daniel 'Dan' Vernhettes a découvert le jazz dans les années 1950 et a appris la trompette en autodidacte. Depuis 1997 il se consacre à la recherche historique et a publié plusieurs ouvrages (voir www.jazzedit.org) sur l’émergence du jazz en Louisiane, les prémices du jazz en France en 1918 et l’arrivée des musiciens noirs américains et cubains à Paris. Il prépare un ouvrage sur les musiciens mexicains qui ont visité les Etats-Unis entre 1880 et 1940.

 

2ème partie : Le danseur argentin Juan Saavedra fait partie de l'histoire de la danse folklorique (zamba, chacarera, malambo con boleadoras) de Santiago del Estero dans laquelle s'est illustrée sa famille depuis les années 1950. Il a enseigné les danses folkloriques argentines, notamment en France où il a vécu plusieurs années avec ses neveux Koki et Pajarín Saavedra. Actuellement, Juan Saavedra est dans un processus de création de chorégraphies nouvelles ainsi que de transmission de son savoir-faire artistique. Après des années de tournées mondiales, il est revenu à Santiago del Estero et a suscité depuis les années 1990 un changement dans la danse folklorique qui va se transmettre par le truchement de ses élèves devenus professionnels et professeurs. Grâce à son groupe "Conexión-Sonckoymanta", avec lequel il se produit en Europe, et la parution de son livre éponyme, Juan Saavedra a ouvert de nouvelles voies d'expression pour la danse traditionnelle argentine qu'il illustrera avec ses compagnons par quelques moments de danse live.

 

 

Séances suivantes : 13 décembre 2018

---

Généralement tous les deuxième Jeudi de chaque mois, de 19 h à 20h 30, la Tribune de la Musique, des disques et des Spectacles invite des musiciens, chanteurs, interprètes, compositeurs, ethnomusicologues, danseurs, anthropologues, vidéastes, cinéastes documentaristes à débattre autour des musiques d'Amérique latine, qu'elles soient traditionnelles, populaires et/ou savantes, et présente CDs, livres, partitions, films DVD ou videos-films à l'occasion d'une publication récente, CD, DVD, Films, etc... La Maison de l'Amérique latine communique sur son site le programme précis une dizaine de jours avant la séance.