Arts

l'Oeil Pense

Rencontres mensuelles autour de l'art latino-américain

12 oct 2020 à 19h

"Traduire l'impénétrable" (Traducir lo impenetrable), une rencontre avec Julieta Hanono

 

A l'occasion de sa participation à Extra! Festival de la littérature vivante organisé par le Centre Pompidou*, avec son oeuvre La Cosmologie des Poètes, l’artiste Julieta Hanono est invitée à parler de son parcours artistique, depuis les premières peintures, les broderies, la photographie et la vidéo jusqu’à aujourd’hui, son choix de travailler la langue, la poésie et la traduction. Julieta nous parlera de son processus de création en relation à l’image, l’écriture et la traduction, trois pôles qu’elle a entretissé soigneusement au fil du temps.

 

L'artiste dialoguera avec Marie Rebecchi, maître de conférences en Esthétique du cinéma à l’Université de Aix-Marseille. 

 

Etroitement lié à son expérience politique en Argentine à la fin des années 1970 et à son exil en France, le travail de Julieta Hanono interroge la capacité du langage à traduire des histoires personnelles et collectives. La Cosmologie des poètes découle d'un projet anthropologique mené avec la communauté indigène Qom, en Argentine, dont les membres considèrent la femme comme un être stellaire. Cette constellation de noms de poétesses forme un paysage interconnecté aux couleurs emblématiques de la lutte féministe. Julieta Hanono compose là une Histoire écrite au féminin, autant politique que poétique.

 

Traducir lo Impenetrable a fait l’objet d’une exposition au musée Carcóva, Buenos Aires, 2019.

 

 Julieta Hanono est née à Rosario, Argentine, et vit à Paris. Son film El Pozo fait référence à son expérience en prison sous la dictature militaire argentine. Ces dernières années, son travail s’est concentré sur le sujet de la traduction.

 

*Extra !, le festival de la littérature vivante, 11-27 septembre 2020.

---

Ce cycle de conférences crée avec l'IESA se maintient pour la cinquième année ! L'œil pense poursuit son exploration de l’art de l’Amérique latine au XXe et XXIe siècle mettant en lumière les grands moments qui ont jalonné son histoire et les figures qui la tissent dans l'actualité.

Il est illusoire de vouloir tout penser ou tout voir. C’est pourquoi les vers d’Octavio Paz : L’œil pense / la pensée voit / le regard touche, reste notre joyeuse devise car c’est en exaltant les sens et en brouillant les lignes que l’on voit plus loin...plus près !

Artistes, curateurs, historiens de l’art, critiques d’art, galeristes et collectionneurs, porteurs de regards divers se joignent à ces rendez-vous tout au long de l’année pour exposer, discuter, analyser et témoigner de ce que l'œil pense, la pensée voit et l'œil touche !

Cycle proposé par l'IESA-École des Métiers de la culture et du marché de l'art et la Maison de l'Amérique latine et coordonné par Grecia Caceres et Anne Husson.