Psychanalyse

Freud et la judéité. La vocation de l'exil

Betty Fuks

16 mai 2018 à 21h

Avec l'auteur et Isabelle Alfandary, Nora Markman, Jean Pierre Winter et Diana Kamieny Boczkowski.

Deux brèves observations énoncées par Freud ont suscité l’intérêt et la curiosité de Betty Funks et l’ont amenée à interroger la relation du fondateur de la psychanalyse avec la condition juive. La première observation concerne l’incidence précoce de l’histoire biblique dans la formation culturelle. La seconde observation reconnaît comme l’une des sources fécondes de l’implantation de sa découverte psychanalytique, la résistance du peuple juif face à l’isolement, si caractéristique de l’expérience de la minorité juive.

Les liens entre psychanalyste et judaïsme ont été explorés tout au long de l’histoire de la psychanalyse. Pour les meilleures et les pires raisons. La découverte freudienne fut qualifiée de “science juive” par les sphères intellectuelles antisémites de l’époque. Par ailleurs, beaucoup de psychanalystes et historiens ont tenté de judéiser la psychanalyse et de psychanalyser la judéïté. Pour autant, il y a peu d’échos de l’exploration de la tradition juive dans la psychanalyse. Ce qui pourrait être un exercice différent. Attardons-nous donc sur le point de vue de l’auteur, Betty Funks, à propos des liens entre Freud et la judéité. « Le point central de l’argumentation de Freud et la judéité, la vocation de l’exil n’est pas d’examiner le degré d'influence du judaïsme sur le fondateur de la psychanalyse, mais plutôt de considérer la création même de la psychanalyse comme l'expression majeure d’un trait juif chez l’auteur ». Vaste sujet que le livre de Betty Fuks invite à réexaminer et actualiser.

Betty Fuks, psychanalyste au Brésil. professeur de Postgraduate Program à l'Université Veiga de Almeida / Rio de Janeiro. Doctorat Communication et Culture de l'Université Fédérale du Brésil. Éditrice de la Revue Scientifique en ligne Trivium : études interdisciplinaires.

Isabelle Alfandary, professeur de littérature américaine (Université Sorbonne-Nouvelle), présidente de l’Assemblée collégiale du Collège international de philosophie (Ciph), membre de la Société de Psychanalyse Freudienne (SPF), Derrida, Lacan : L’écriture entre psychanalyse et déconstruction, Paris, Editions Hermann, 2016, Styles de Freud : modes et enjeux de l’écriture freudienne (en préparation

Nora Markman, psychanalyste, psychologue clinicienne CMPP de Fontainebleau, membre de Le Cercle Freudien.

Jean Pierre Winter, psychanalyste, a publié Homoparenté, Albin Michel 2010, Peut-on croire à l'amour, Le passeur, Paris 2015

Diana Kamieny Boczkowski, psychiatre, psychanalyste, directrice du cycle Psychanalyse et Transferts culturels.

 

Dans le cadre du cycle Psychanalyse et Transferts culturels.